Inflammabilité

Fiche de sécurité incendie

Les bandes et chaînes Habasit sont fabriquées en divers PLASTIQUES QUI BRÛLERONT s’ils sont exposés à des étincelles, des dispositifs incendiaires, à une flamme nue ou une chaleur excessive. NE JAMAIS exposer des bandes ou des chaînes en plastique à une source potentielle d’ignition. Les flammes résultant de plastiques en feu peuvent émettre des fumées et gaz toxiques, et provoquer de graves lésions corporelles et dégâts matériels.

Parmi les RISQUES SPECIFIQUES LIES A LA COMBUSTION DE BANDES ET CHAINES EN PLASTIQUE, on peut par exemple citer :

LA FUMEE DENSE : certains plastiques émettent une fumée dense quand ils brûlent. La fumée est nocive pour la santé humaine et peut provoquer la suffocation ou entraver la visibilité et faire obstacle à l’évacuation.

LES EMANATIONS TOXIQUES : certains plastiques émettent des gaz et des fumées toxiques lors de leur combustion, en particulier dans un environnement clos ou pauvre en oxygène. Une exposition à ces gaz peut sérieusement affecter la santé, provoquer une perte de conscience ou la mort.

LA DIFFICULTE DE DETECTION : la flamme dégagée par la combustion de certains plastiques peut être invisible la rendant difficile à détecter. Plus le temps de détection et d’extinction se prolonge, plus le feu risque d’être incontrôlable et de provoquer des lésions corporelles ou dégâts matériels.

LES SOURCES DE PROPAGATION DU FEU : des bandes transporteuses en mouvement acheminant des objets en feu, ou elles-mêmes en feu, peuvent rapidement propager le feu.

LES PLASTIQUES FONDANTS : des bandes ou chaînes en plastique peuvent fondre, le plastique fondu goutter sur un matériau combustible situé sous le convoyeur et propager le feu.

Voici quelques exemples DE QUELLE MANIERE UNE BANDE OU UNE CHAINE PLASTIQUE PEUT PRENDRE FEU (sources d’ignition) :

Introduction d’un PRODUIT EN FEU SUR UNE BANDE OU UNE CHAINE PLASTIQUE. Par exemple à la sortie d’un four ou d’un processus haute température au cours duquel le produit est transféré sur un convoyeur équipé de bandes ou chaînes en plastique.

Des opérations de maintenance ou autres travaux PROJETTENT DES ETINCELLES OU AUTRES ELEMENTS INCENDIAIRES SUR UNE BANDE OU UNE CHAINE PLASTIQUE. Par exemple, le soudage d’un bâti à proximité d’un convoyeur équipé de bandes ou chaînes en plastique.

LA PROTECTION CONTRE L’INCENDIE AUTOUR DES BANDES ET CHAINES DE TRANSPORT EN PLASTIQUE
Les détecteurs de fumée, alarmes incendie et systèmes d’extinction sont FORTEMENT RECOMMANDES dans les zones autours des fours ou autres dispositifs haute température où des produits pourraient prendre feu ou être suffisamment chauds pour provoquer l’ignition des bandes et chaînes en plastique. TOUJOURS se conformer aux normes de la National Fire Protection Association (NFPA), au Code de la construction et aux prescriptions en matière de protection contre les incendies.

UNE ATTENTION PARTICULIERE DOIT ÊTRE PORTEE lorsque la maintenance ou d’autres processus nécessitent DES TRAVAUX DE SOUDAGE OU AUTRES « TRAVAUX CHAUDS » SIMILAIRES à proximité de convoyeurs à bande ou à chaîne plastique. TOUJOURS former les soudeurs et utiliser des observateurs équipés d’extincteurs comme l’exige l’agence pour la sécurité et la santé au travail (OSHA) et d’autres règlements et politiques de sécurité. Recouvrir et protéger tous les composants exposés en plastique des flammes, des étincelles ou de la chaleur.

PLASTIQUES IGNIFUGES
Certains plastiques ont, par nature, moins de chance de s’enflammer ou sont agrémentés d’additifs spéciaux les rendant moins ignifiables. Dans certaines applications où la probabilité de trouver une source d’ignition est importante, l’utilisation de tels matériaux est conseillée. La décision d’utiliser un matériau spécial dans une application spécifique appartient au propriétaire/à l’exploitant du convoyeur. Des plastiques ignifuges qui n’alimenteront pas le feu ou qui s’éteindront d’eux-mêmes sont disponibles. Quelques comportements de ces matériaux lorsqu’ ils sont exposés à la flamme sont décrits ci-après.

PROPRIETES LIEES A LA COMBUSTION DE DIFFERENTS PLASTIQUES
Les caractéristiques énumérées ci-après proviennent de publications et/ou d’observations faites par les ingénieurs de Habasit, et sont données à titre indicatif. Dans certains cas, les modules des bandes ou maillons des chaînes fabriqués dans ces matériaux ont été exposés à la flamme. Une compilation des résultats des tests a été faite ci-dessous. Ces tests ont été effectués dans un environnement sous contrôle et ne préfigurent pas forcément les effets d’un incendie en situation réelle dont les circonstances peuvent varier comme la température ambiante, la circulation engendrée de l’air, la présence de matériaux inflammables, l’utilisation de colorants ou autres additifs dans la fabrication du plastique, ou autres conditions environnementales ou afférentes au produit.

  • Polyéthylène Brûle facilement. Fumée dense, noire et épaisse.
  • Polypropylène Brûle facilement. Fumée dense, noire et épaisse.
  • Acétal Brûle facilement. Flammes incolores, pratiquement pas de fumée, odeur de formaldéhyde.
  • Nylon S’enflamme difficilement. Fumée épaisse, odeur âcre.
  • FR™ N’alimente pas le feu. Légère fumée blanche, faible odeur. Le matériau a des caractéristiques similaires à celles du Nylon mais n’est pas agréé FDA pour le contact alimentaire.
  • Kevalloy® N’alimente pas le feu. Légère fumée blanche, faible odeur. Le matériau possède une force de traction supérieure au Nylon et supporte des températures plus élevées que le Nylon.